• André Menras

Le DVD est sorti !



Hoang Sa Vietnam DVD - 2 films d'André Menras, Livret 4 langues 12 pages.


Commandez le DVD sur www.hoangsa-vietnam.com/dvd-fr

Order dvd at www.hoangsa-vietnam.com/dvd-en



Mon blog


Bonjour,

Mon blog, essentiellement en français, est avant tout consacré à l'information concernant les pêcheurs vietnamiens du centre du Vietnam harcelés par la marine de guerre chinoise ou par les faux bateaux de pêche Hán dans l'archipel vietnamien des Paracels. Les deux films documentaires que j'ai réalisés à ce sujet plantent le tableau quotidien de cette réalité.

Mais ce blog est aussi créé pour donner en français un fil d'actualité à travers le prisme de divers media censurés au Vietnam comme la BBC, RFI, RFA, VOA...édités en langue vietnamienne et donc difficilement accessibles si on ne connaît pas la langue.

Avec la perspective annoncée par le régime d'interdire dès 2018 Google, Facebook, tweeter pour verrouiller encore plus l'information à la manière des chinois Baidu, Tencent, Alibaba, ce blog, relayé par facebook risque fort de ne pas être accessible longtemps par des lecteurs du Vietnam. Il se peut aussi qu 'il rencontre quelques problèmes techniques "de maintenance" ou autres. Nous aviserons.

Il y a au Vietnam comme en Chine de très nombreux bataillons de "dư luận viên", traduction littérale: "opinion employés" qui sont payés à plein temps et assez grassement par le régime pour lire, analyser, signaler les échanges sensibles ou considérés comme tels de la part des "netizens", les tracer, servir la soupe du Parti, provoquer...Ces coucous politiques professionnels n'auront pas accès à ce blog car j'en bloquerai les commentaires. Il n'y aura donc que des infos que j'accompagnerai quelquefois d'un point de vue personnel qui n'engage que moi. De simples pistes pour ceux que ça intéresse et qui voudraient fouiller plus avant à partir d'autres sources.


Trump claironne en fuyant, Xi pavoise en silence


photo V.O.A

j' inaugure mon blog par quelques mots en français concernant des faits qui me paraissent marquants dans l'actualité vietnamienne ou qui touchent de près le Vietnam.

Le sommet de l' APEC à Đà Nẵng a révélé des tendances qui se dessinaient déjà depuis longtemps et qui, malheureusement, ne semblent pas de bonne augure pour l'avenir du peuple vietnamien.

Dans le faste et le lustre de la réception des hôtes étrangers, au moment même où le typhon Damrey saccage la zone et enfonce encore plus dans la misère des milliers de familles désemparées, c'est le grand show bien au sec, à 25 kilomètres d' Hội An, sous les eaux.

Trump, arrive de Pékin où il vient de faire son marché en fuyant comme un vieux robinet devant la guerre commerciale si souvent par lui annoncée. Il brandit comme un trophée ses 250 milliards de dollars de contrats dont beaucoup étaient déjà dans la boîte et de protocoles d'accords fantomatiques. Si comme à l'ordinaire, il manque totalement de tact, notre Zorro du business patriotique ne manque pas d'estomac: là, à Đà Nẵng, naguère base militaire d'où décollaient des B52 et autres avions épandeurs de dioxine qui ont ravagé ce pays, il vient rappeler au peuple vietnamien son histoire millénaire de résistance aux envahisseurs étrangers . Chinois, bien sûr, pas américains. Il insiste sur un fait: cette résistance victorieuse fut menée par le peuple vietnamien lui-même, sans aide extérieure. Et le voilà qui cite les deux soeurs Trưng pour étaler sa vaste culture historique mais surtout pour délivrer deux messages. Le premier n'est pas à la gloire des leaders actuels du Vietnam car ses paroles impliquent que leur patriotisme n'est pas à la hauteur de l'Histoire de leur peuple. Hélas, je suis bien d'accord avec lui. Le second est plus clair encore : aide - toi même. Une autre claque pour le moral des Vietnamiens qui croyaient encore en lui pour contre balancer la boulimie chinoise. Là encore, incontinence : le vieux robinet fuit ou "courage, fuyons" ! A la décharge du brave homme, il faut lui reconnaître quelques mots de réconfort lâchés en passant: il est prêt à rendre service en proposant au Président vietnamien son appui avisé dans les négociations avec Mao-Xi . Bref, une pitoyable bouffonnerie .

La partie Chinoise du show de Đà Nẵng fut plus sobre mais signifiante d'une plus grande tragédie pour le peuple vietnamien. Đans cette ville où un Consulat chinois vient d'être inauguré à grand renfort médiatique, où une ville chinoise a été édifìée de façon feutrée dans la zone stratégique voisine de l'aéroport, où terres et bords de mer son vendus aux Chinois par des prête-nom vietnamiens, le grand Mao-Xi a été pompeusement accueilli par une salve d'honneur en présence du Premier secrétaire du PC vietnamien . Alors qu'au même moment à quelques dizaines de kilomètres à peine, dans les Paracels, archipel vietnamien occupé par les forces chinoises depuis 1974, des pêcheurs vietnamiens sont pourchassés, harcelés, tabassés, peut-être coulés par les militaires ou les faux pêcheurs chinois. Les canons pour saluer l'envahisseur, pas une balle pour défendre les compatriotes pêcheurs. La caricature est bien plus forte que l' allusion de Trump au patriotisme défaillant des dirigeants vietnamiens.

Si vous allez visiter la belle île de Côn Sơn, Poulo Condor en français, vous verrez sur le grand boulevard du bord de mer la porte d'entée du célèbre bagne dans lequel plus de vingt mille patriotes vietnamiens ont laissé leur vie, certains assassinés à petit feu dans les cages à tigre françaises ou les cages à buffle américaines. Au fronton , cette phrase célèbre d'Hồ Chí Minh : "Rien n'est plus précieux que l'indépendance et la liberté". Le régime actuel, tandis qu 'il "mendie le passé" en sanctifiant Hồ Chí Minh et en lui dressant partout de ruineuses statues, détient en prison et continue d'emprisonner les citoyens qui s'opposent à l'annexion chinoise rampante. En même temps, il "porte sur son dos le serpent (chinois) qui mord le poulet familial ". Il ne semble pas que le peuple vietnamien se résigne à cette nouvelle ère de domination étrangère qui ravive un passé profondément gravé dans les gènes. De quel nom d'animal baptisera - t - on les nouvelles cages chinoises ?

0 commentaire